In-ter-mit-tent

Je compte jusqu’à un
Demain est un mystère
Inconstant ennemi
Qui vole tout mon temps
Intermittent.

Alors je compose un
Jour sur deux sur Terre
Je fais tout à demi
Et même l’exaltant
Intermittent.

Je fais pas le malin,
Non ! Parfois, je m’enterre
Car l’échec est permis
Surtout par mauvais temps
Intermittent.

Je crois que je n’suis rien
Rien d’autre qu’un drôle de ter-
Mite, miteux endormi
Sur son rythme entêtant
Intermittent.

Et si je ne vaux rien,
Rien d’plus qu’une bille de terre
J’aime ce qui frémit
L’espace d’un instant
Intermittent.

Alors
Je compte jusqu’à un
Demain est un mystère
Et mon fidèle ami
Qui vole au gré du temps
D’intermittent.

Paris, le 5 avril 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s