Invisibles

Pendant un an et demi, je suis allée écrire des chansons toutes les semaines avec les enfants et les adolescents d’un centre d’hébergement d’urgence de Paris.

Parfois, c’était difficile.

Mais les moments de découragement étaient généralement effacés par des instants de grâce.
Parce que tous ont joué le jeu.
Ils ont écrit. Ils ont chanté. Ils se sont ouverts.

Lorsque le centre a fermé, j’ai eu peur que leurs chansons se volatilisent comme eux.
Pourtant, elles racontaient tant de choses.
Alors, nous sommes allés en studio.

Au début, il n’y avait que les voix qui tremblent des enfants.
Mais leur beauté est dans leur imperfection.
Alors avec Cristian Sotomayor, nous sommes partis de cette matière brute, puis nous l’avons modelée.
Des instruments sont venus s’y ajouter.
Puis mes voix.

Nous avons fabriqué un petit écrin pour les témoignages bouleversants de ces drôles de vie d’enfant.
Aujourd’hui, je suis fière.
D’avoir été au bout.
Pour eux, pour leurs familles.
Mais aussi pour moi.

Parce que ces enfants m’ont fait grandir.
Ils m’ont donné le sens de ce que je sais faire.
Faire entendre la voix de ceux qu’on n’entend pas.

Découvrir le projet INVISIBLES

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s